Actualités

PRESSE // "Une signalétique pour le patrimoine"

Le manoir de la Rabaterie et la Chapelle Sainte-Anne auront eux aussi leur pupitre ou leur totem comme ici la place Sainte Anne. © Photo NR

Mise en ligne le 08.10.2018


Article de la Nouvelle République concernant la signalétique mise en place par la métropole de Tours pour mettre en valeur ces monuments du Patrimoine.

Nous travaillons depuis le début avec eux pour la réalisation de ces pupitres en acier laqué avec les plaques imprimées utiles aux friands d'histoires et de connaissances. Et au sein de Signal, nous sommes plusieurs dans ce cas !

Mercredi dernier, le conseil municipal s’intéressait à une dizaine de commissions, présentées et commentées en une heure. Toutes ont été votées à l’unanimité. Un arrêt sur image sur la convention d’’implantation des panneaux de signalétique patrimoniale sur la commune. Frédéric Domingo, conseiller municipal délégué au devoir de mémoire, aux parcs et espaces verts, constate un accueil favorable des Larichois sur les panneaux déjà installés. « La ville de La Riche a été sollicitée par la Métropole pour développer une signalétique patrimoniale dont l’objectif est de recenser les sites remarquables. Le Prieuré Saint-Cosme, le couvent des Minimes, le château du Plessis-les-Tours, le manoir de la Rabaterie et la Chapelle Sainte- Anne ont été retenus pour y implanter une signalétique sous forme de totems ou de pupitres. La ville a déjà installé 4 panneaux sur le domaine public. Restent à installer deux totems sur des propriétés privées, à savoir le manoir de la Rabaterie et la chapelle Sainte- Anne. »

Daniel Langé, 2e adjoint délégué à l’aménagement et l’urbanisme, revient et poursuit sur l’opération Envies de Loire. Pour redonner une place centrale au fleuve, 647 idées ont été recueillies et a ouvert un concours en 2017. C’est l’équipe italienne qui a été retenue avec son projet La Loire en couleurs. Des actions concrètes rythmeront l’aménagement du fleuve jusqu’en 2030. « Réveiller les envies devant la grande endormie, c’est concrétiser, mettre en 3D par exemple. Des modules en bois de 3 m de côté ont été installés sur cinq communes. A La Riche, l’un d’eux est posé sur la promenade de la Turcie, à l’angle de la rue Mitterrand sur les traces de l’ancienne digue de Loire. » Sébastien Clément, 4e adjoint à l’attractivité du territoire annonce l’attribution de subventions exceptionnelles à la nouvelle association L’arrose Loire-Potager de Loire (1.500 €) et au Groupe K, Cie Cano Lopez (2.500 €) pour son vingtième anniversaire.

Prochain conseil municipal : mercredi 14 novembre à 18 h, salle des Actes à l' hôtel de ville. Les séances sont ouvertes au public.


➔ Lire l'article de La Nouvelle République

Galerie photos

Le manoir de la Rabaterie et la Chapelle Sainte-Anne auront eux aussi leur pupitre ou leur totem comme ici la place Sainte Anne. © Photo NR